Le site du Musicien Intervenant...
 

L'eau, source sonore

Les allusions à l'eau sont nombreuses dans tous les répertoires. Vous trouverez ci-après différents documents permettant une exploration musicale de ce thème.


La mer
Rivières et ruisseaux
Pluie et orage
Fontaines
Eau et cinéma
Eau et instruments de musique
Textes, documents, livres
Liens

Le dernier spectacle du cirque Plume "Plic Ploc" sur le thème de l'eau :
http://www.cirqueplume.com/

Curiosité :
Hydraulophone

Julius Popp développe un dispositif technologique inédit par lequel une chute d’eau devient un écran liquide ; chaque goutte d’eau est un pixel qui tombe. On voit alors surgir textes et images par la magie des gouttes assemblées.

Aquarium Camille Saint-Saens
Miniwanka, ou les moments de l'eau de R. Murray Schafer (1933 -) ( 05:01, 4.6MB ) : http://www.cantatasingers.ottawa.on.ca/music/2000-01-30_17_r-murray-schafer_miniwanka_128.mp3
Rencontre avec Murray Schaefer : http://www.musictherapyworld.de/modules/mmmagazine/showarticle.php?articletoshow=206
Olivier Messiaen "L'eau" -extrait de Fête
Né en 1908 à Avignon (France). A onze ans, il entre au Conservatoire de Paris où il obtient cinq premiers prix : contrepoint et fugue, accompagnement au piano, orgue et improvisation, histoire de la musique, composition. En 1931, il est nommé organiste à l'Eglise de La Trinité où l'on se presse bientôt pour entendre ses improvisations. Parallèlement, il se passionne pour le plain-chant, les rythmes de l'Inde et les chants des oiseaux dont il entreprend la notation et le classement méthodique. Il participe à la fondation du groupe «Jeune-France» puis est nommé professeur d'harmonie au Conservatoire de Paris. La classe d'analyse, d'esthétique et de rythme est spécialement créée pour lui en 1947 au sein du même Conservatoire où il est nommé professeur de Composition en 1966. Elu Membre de l'Institut de France en 1967, il a reçu de nombreux prix. Il est mort en 1992 à Paris. Il est l'auteur, entre autres pièces, de Préludes (1929) pour piano, Poèmes pour Mi (1936) pour soprano et piano, Quatuor pour la fin du temps (1941) pour piano, violon, voloncelle et clarinette, Visions de l'Amen (1943) pour 2 pianos, Vingt Regards sur l'Enfant Jésus (1944) cycle pour piano solo, la Turangalîla-Symphonie (1946-48) pour grand orchestre avec piano solo et ondes Martenot, Quatre Etudes de rythme (1949-50) pour piano (parmi lequel Mode de valeurs et d'intensités), Livre d'orgue (1951), Chronochromie (1960) pour orchestre, et de l'opéra Saint François d'Assise (1983).
La mer
Le thème de la mer n'a guère retenu l'attention des compositeurs avant la seconde moitié du XIX° siècle, exception faite de la tempête.


Ecoutes

Télémaque et Calypso (1714) de Destouches une interminable tempête déclenchée par Neptune ravage les côtes de l'île d'Ogygie.
Zaïs (1748) pastorale de Rameau
Polyxène (1760) de Dauvergne
Paul et Virginie (1791-1793) de Lesueur
Télémaque dans l'île de Calypso (1786) Lesueur
Dès la fin du XVII (Colasse, Thétis et Pelée, 1689) dans l'opéra français.
La tempête d'Alcyone (1706) de Marin Marais (emploi conjugué des tambours et des fifres)
Le Roi d'Ys opéra de Lalo (première version 1875, version définitive 1888)
Le thème auquel Hersart de la Villemarqué avait accordé toute sa place dans le (1839), était revenu au premier plan à l'occasion de l'inauguration de la statue du roi Gradlon (1858), qui avait retrouvé sa place sur la façade de la cathédrale de Quimper : pour l'occasion, maints récits et nouvelles avaient été publiés.
Quelques peintres s'emparèrent du sujet. La première version de Lalo suit d'assez près le tableau de Yann D'Argent, Dahut soulevée par une lame (1871), la seconde, les deux toiles de Luminais, La fuite du roi Gradlon et La chevauchée de Saint Gwénolé et du roi Gradlon. Toutefois le choix de Lalo s'explique aussi pour des raisons personnelles - il était marié à une bretonne dont la famille possédait une propriété dans la région de Douarnenez - et esthétiques : l'introduction d'éléments de couleur locale, dont les deux thèmes bretons authentiques fournis par sa femme, doit être comprise comme un moyen de prendre ses distances avec le modèle wagnérien.
Debussy reprend le thème à son compte dans Cathédrale engloutie, Préludes, I, 1909-1910. Il ne décrit pas la ville d'Ys, il laisse entrevoir, il crée une illusion acoustique, jouant sur l'opposition des octaves et l'emploi d'arpèges.
Debussy représente une nouvelle génération de compositeurs, celle qui, dans le dernier quart du XIX° siècle, a commencé à regarder autour d'elle, à s'intéresser à la nature et à ses modèles sonores, sans cette fois y projeter, comme les romantiques, son ego.
Les matelots bretons fauvette musicale, nocturne de M. A. Thys (1836)
Le Sully chant maritime de Paul Henron publié en 1839 et 1842 chez Meissonier et Heugel
Le naufrage du Saint Géran chant créole arrangé par Canonville
L'Illusion d'un voyage en mer avec son Maréorama, musique de Heni Kowalski
Matelots (opus 2) Gabriel Fauré organiste à Rennes
L'Horizon chimérique (1921) Gabriel Fauré
Pénélope (1913) Gabriel Fauré
Debussy fut fasciné par Turner et Monet. Il fréquentait les symbolistes et Camille Claudel lui fit découvrir la peinture japonaise, notamment Hokusaï, dont le Creux de la vague orna l'édition originale de La Mer.
Sonate de la mer pour piano, alto et violoncelle (1893) Rita Strohl
Symphonie de la mer (1902) en quatre mouvements Les Profondeurs, Les Korrigans, Le chant des trépassés, Les Grandes Houles de Rita Strohl.
Quintette A bord de la Provence Jean Cras 1928
Poêmes intimes En Islande Au fil de l'eau Jean Cras
Magicienne de la mer Paul Le Flem
Le Miracle de Saint Nicolas Guy Ropartz
La mer (1860) Niedermeyer mise en musique d'un poème de Victor Hugo
Hymne à la mer duo vocal de Bourgault-Ducoudray, un nantais professeur au Conservatoire de Paris, officiellement chargé en 1881 de collecter les mélodies populaires de Basse-Bretagne. Osbert un peintre symboliste proche d'Odilon Redon, retiendra le titre pour l'un de ses tableaux en 1890 .
La mer (1903-1905) (De l'aube à midi sur la mer, Jeux de vagues, Dialogue du vent et de la mer) Debussy (1862-1918).
Une légende veut que Debussy en ait esquissé le thème en avril 1889 au retour d'une partie de pêche quelque peu agitée qui l'avait mené de Saint-Enogat, près de Dinard, où il passait quelques semaines de vacances chez son ami Michel Peter, à Cancale. A peine aurait il mis le pied à terre qu'il se serait précipité sur l'harmonium de l'église pour traduire musicalement le jeu des vagues. Les parents de Debussy avaient souhaité le voir embrasser la carrière d'officier de marine.
L'œuvre ne semble avoir été mise en chantier qu'en Bourgogne " d'après d'innombrables souvenirs ".
En mer, la nuit, poème symphonique, 1907 Koechlin
Paysages et marines pour piano, 1916 Koechlin
Sur les flots, poème symphonique, 1907 Koechlin
Chants de la mer, 1919, Gustave Samazeuilh
La maison dans les dunes pour piano 1919 Gabriel Dupont
Bruissements de la mer, la nuit et Houles Gabriel Dupont
La mer Glazounov 1890
Sinfonietta del mare Malipiero 1906
The sea, suite symphonique de l'Anglais Franck Bridge 1910
Deuxième symphonie, Ouessant 1908, Tournemine. Il y avait une maison.
Le sang de la sirène 1904, légende pour solistes, chœur et orchestre sur un texte d'Anatole Le Braz Tournemine (1.Prélude : Vers Ouessant ; 2. Symphonie : Le Sabbat des sirènes ; 3. Un dimanche à Ouessant ; 4. Symphonie : Le Proella de Jean Morvac'h, chœur et In Paradisium).
Poême des îles 1927 de Claude Guillon-Verne premier volet Ouessant, deuxième volet du tryptique Belle-Ile, troisième Noirmoutier.
Enez Eussa (Ouessant) mélodie pour chant et piano Claude Guillon-Verne (1879-1956) nantais, neveu de Jules Verne par sa mère ce qui peut expliquer ses deux ballets Au fond des mers et Le Maître du Nautilus. Fervent admirateur de Debussy, il aimait naviguer et possédait une barque baptisée Mélisande ainsi qu'un thonier, le Claude-Debussy dont la marraine n'était autre qu'Emma Debussy.
Poèmes de la mer Jane Bathori, 1905
L'Appel de la mer 1924 Henri Rabaud (1879-1949) tiré d'une pièce de l'irlandais John Millington Synge Riders to the sea, a pour cadre les îles d'Aran tout comme l'opéra d'Aran de Gilbert Bécaud
Dans La Tour de feu (1927) du compositeur d'origine autrichienne Sylvio Lazzari (1857-1944), marié à une bretonne, le véritable protagoniste est le phare, celui du raz de Sein, une idée que reprendra Peter Maxwell Davies dans The Lightouse (Le Phare, 1970), un opéra de chambre écrit juste après son installation dans les Orcades.
Raz de Sein (1936) Yves Baudrier (1906-1988) Compositeur de film
Le Grand Voilier (1938) Yves Baudrier
Le rivage (1885) Joseph Guy Ropartz
La mer (1904) mélodie por chant et piano ou orchestre Ropartz
Le Navire (1906) pour quatre voix d'hommes à capella
Nocturne (1926) pour quatre voix mixtes et orchestre
Chanson de bord (1907) pour chant et piano sur un poème d'Anatole Le Braz
Poème de l'amour et de la mer Ernest Chausson (1855-1899) op. 19 pour soprano et orchestre
L'Isle joyeuse Claude Debussy (1862-1918)
Poissons d'or Claude Debussy (1862-1918)
Escales Jacques Imbert
Le pauvre matelot Darius Milhaud (1892-1974)
Une barque sur l'Océan Maurice Ravel (1875-1937)
Sud Jacques Risset
Vaisseau fantôme de Wagner
Le Corsaire ouverture de Berlioz
Le Corsaire opéra de Verdi (1848), texte de Byron
Marin Marais "Alcyone"

MUSIC OF THE SEAS

Song of the Fisherman and Old Joe Has Gone Fishing - Britten (Peter Grimes)
Look Toward the Sea - Hovhaness
Banks of Newfoundland - arr John Beckwith & Gordon Thompson
Calm Sea, Prosperous Voyage - Beethoven
Wade in the Water (TTBB) - Contact Nina Gilbert gilbertn(a)wabash.edu
La Nuit en Mer - Hank Bading
Dary-eyed Sailor - Vaughan Williams
The Lover's Ghost - Vaughan Williams
I Love my Love - Holst
The Voice of the Sea - Luigi Zaninelli
Lullaby for Seafarers - Luigi Zaninelli
Minnewanka or the moments of water - R. Murray Schafer
Songs of the Fleet - C.V. Stanford
Das Meer - Brahms
Song of the Sea - Jackson Hill contact jhill(a)bucknell.edu
The Sea - Brent Pierce (from Down a Different Road)

http://expositions.bnf.fr/lamer/pedago/index.htm (Dossier pédagogique de la BNF sur le thème de la mer : )

Chansons

Marins
Le capitaine : William Sheller
Capitaine : Véronique Rivière
Capitaines abandonnés : Gold
Le capitaine et le matelot : Laurent Voulzy
Dis à ton capitaine : France Gall
Escale : Edith Piaf, Suzy Solidor
La femme du marin : Francesca Solleville
Le marin et la rose : Colette Renard
La marine : Georges Brassens
Traverser les mers : Blankass
Marins célèbres
Flo : Pierre Bachelet (duo avec Florence Artaud)
L'Hymne à Jean Bart
Manureva :Alain Chamfort
Voilier noir (en hommage à Eric Tabarly) : Pierre Bachelet

Mer
A la gueule des noyés : Calogero
Fâce à la mer Calogero
A regarder la mer : Alain Barrière
Belle-île en mer : Laurent Voulzy Karaoke
Dans l'océan, il y a des baleines : Gilles Dreu
De Bretagne ou d'ailleurs : Philippe Lavil
Dès que le vent soufflera : Renaud
Devant la mer : Charles Trenet
Eau salée : Bernard Haillant
Femmes de légende : Soldat Louis
Frappent les vagues : Gildas Arzel
Ile : Jean-Michel Caradec
La java des scaphandriers : Charles Trenet
Jazz méditerranée : Henri Salvador
Je voudrais voir la mer : Michel Rivard
Ma Méditerranée : Herbert Pagani
Méditerranée : Tino Rossi
La mer : Charles Trenet
La mer : Alain Barrière
La mer m'a donné : Georges Moustaki
La mer ressemble à ton amour : Yves Duteil
Mon vieil Atlantique : Charles Trenet
Portsall : Jean-Michel Caradec
Quand la mer monte : Raoul de Godewarsvelde
Raconte-moi la mer : Jean Ferrat
Santiano : Hugues Auffray
Testament de l'océan : Pierre Bachelet
Une île : Michel Fugain
Une île : Jacques Brel
Une île au soleil : H. Belafonte
Les vacances au bord de la mer : Michel Jonasz

Lacs, sources, rivières et ruisseaux

Ecoutes

La Moldava
Bedrich Smetana (1824-1884)
Le ruisseau limpide Dmitri Shostakovitch (1906-) ballet
R. Murray Schafer, un des plus grands compositeurs canadiens de notre époque, laisse souvent son esprit s'envoler jusqu'aux lacs et cours d'eau de sa terre natale. Il a écrit : " Un torrent, c'est un arpège infini de notes qui s'égrènent en stéréophonie sur le parcours de l'auditeur attentif. " Schafer a composé l'oeuvre pour choeur acappella intitulée " Minnewanka " ou " The Moments of Water " afin de reproduire les différents états de l'eau. Quant à l'oeuvre " Music for Wilderness Lake " elle a été interprétée pour la première fois en 1979 par douze trombones dispersés parmi les arbres qui encadrent un petit lac de l'Ontario. Les musiciens étaient dirigés par le compositeur lui-même, depuis un radeau qui flottait sur le lac, et la musique était enregistrée par des microphones installés à bord d'embarcations. Parmi les autres compositions bien connues de Schafer figure " The Princess of the Stars ", qui a pour décor un lac de montagne. Le spectacle commencer à l'aurore, beau temps mauvais temps, et exige donc beaucoup plus de l'auditoire qu'un concert traditionnel. Toutefois, comme l'explique Schafer : Assister à " The Princess of the Stars ", qu'il pleuve ou qu'il vente, c'est quelque chose de tout à fait impressionnant. J'ai eu plusieurs fois l'occasion de voir le spectacle à la pluie battante, et ça a été quelques-unes des représentations les plus magnifiques. On a du mal à imaginer que ces bateaux disparaissent et réapparaissent dans le brouillard et les eaux sombres. C'est quelque chose de vraiment magique.
HASSELMANS "La source"
LISZT "Au bord d'une source"
DVORAK "L'ondin"
SCHUBERT "La truite"
STRAUSS "Beau Danube Bleu"
Fête des belles eaux, de Messiaen (pour les feux d'artifice sur la Seine; œuvre pour Ondes Martenot).
La source Delibes
Le Lac des Cygnes Paris - Opéra Bastille - 1992 - Le Lac des Cygnes avec Patrick Dupond, Marie Claude Pietragalla, Eric Quilleré, Olivier Patey, Nicolas Le Riche... Direction d'orchestre : Jonathan Darlington

Chansons

Une rivière des Corbières
Claude Nougaro
Au détour de la rivière
Pocahontas Walt Disney

La Moldau de Smetana Version chantée
Les hommes de la rivière
J'ai pour toi un lac
Gilles Vigneault
Chanson de la seine F. Vellard
La rivière de notre enfance
Fleuves et rivières
Le bateau-mouche : David Mc Neil
La carte du tendre : Georges Moustaki
Comme un pont sur l'eau trouble : Nana Mouskouri (adaptation de Simon & Garfunkel)
Comme une Garonne : Nougaro
La Complainte de la Seine
L'eau douce : Claude Nougaro
L'eau vive : Guy Béart
L'éclusier : Jacques Brel
Fenêtre sur Seine : Georges Chelon
Gare à la Garonne : Jehan
La Garonne : Nicole Croisille
L'Ile Saint-Louis : Léo Ferré
J'aime une rivière : Charles Trenet
Je ne suis pas la Seine (la petite rivière) : Georges Chelon
Les jours de Loire : Gabriel Yacoub
Le long de la Volga, notre fleuve : Marina Vlady
Ma rivière : Frida Boccara (La Moldau de Smetana)
Ma rivière : Charles Trenet
Mississipi river : Nicolas Peyrac
La Noyée : Carla Bruni (Serge Gainsbourg)
Old man river (tout le long du Mississippi) : John William
Les pieds dans le ruisseau : Jacques Brel
Poètes de la Seine : Georges Chelon
Les quais de la Seine : Lucienne Delyle
Quand on s'promène au bord de l'eau
Rio Grande : Eddy Mitchell
Le ruisseau de mon enfance : Adamo
La Seine : Jacqueline François
Si la Garonne l'avait voulu :
Sur les bords de Loire : Ricet Barrier
Sur le Yang tsé Yang : Charles & Johnny
T'en souviens-tu la Seine ? : Anne Sylvestre
Une rivière des Corbières : Claude Nougaro

Pluie et orage

Ecoutes

Télémaque et Calypso (1714) de Destouches une interminable tempête déclenchée par Neptune ravage les côtes de l'île d'Ogygie.
Zaïs (1748) pastorale de Rameau
Polyxène (1760) de Dauvergne
Paul et Virginie (1791-1793) de Lesueur
Télémaque dans l'île de Calypso (1786) Lesueur
Symphonie pastorale IVmouvement Beethoven "Ouverture Guillaume Tell "Rossini
Jardin sous la pluie Maurice Ravel

Chansons

Qui aime la pluie

La pluie fait des claquettes Dallone - Nougaro
Toute la pluie tombe sur moi Sacha Distel
L'automne est une chanson de pluie
Rien que de l'eau
Véronique Sanson
A la Saint-Médard Frères Jacques
Singin'in the rain Film Chantons sous la pluie
En écoutant la pluie Richard Anthony
La gadoue Serge Gainsbourg, Petula Clark, Jane Birkin
Il peut pleuvoir Jacques Brel
Il pleut Renaud
Il pleut Jacques Brel
Il pleut bergère
Il pleut dans ma chambre Charles Trenet
Le jardin sous la pluie Nicole Rieu
Le jour où la pluie viendra Gilbert Bécaud
L'orage Georges Brassens
L'orage Marie Laforêt
L'orage Gigliola Cinquetti
La pluie Damia
Rendez-vous sous la pluie Charles Trenet
Un enfant assis attend la pluie Balavoine
Un p'tit coin de parapluie Brassens
Un soir de pluie Blues trottoir
Toute la pluie tombe sur moi Sacha Distel

Fontaines

Reflets dans l'eau Claude Debussy (1862-1918)
Le jet d'eau Claude Debussy (1862-1918)
Water music Haendel
Le jeux d'eau de la Villa d'Este Liszt
Ondine première partie de "Gaspard de la nuit", Maurice Ravel (1875-1937)
Jeux d'eau Maurice Ravel (1875-1937)
Les fontaines de Rome Ottorino Respighi
Jeux d'eau Maurice Ravel (1875-1937)

Nino FERRER, La maison près de la fontaine, 1972

Eau et cinéma
Singin'in the rain Film Chantons sous la pluie Réalisation : Stanley Donen et Gene Kelly 1952 - Etats-unis - Comédie musicale - 1h43 Gene Kelly (Donald 'Don/Donnie' Lockwood), Donald O'Connor (Cosmo Brown), Debbie Reynolds (Kathy Selden), Jean Hagen (Lina Lamont), Millard Mitchell (R.F. Simpson, le Président de Monumental Pictures)...
2 extraits de la vidéo du spectacle de Stomp "Out loud" passage avec eau = percussions
Fantasia Walt Disney DUKAS "L'apprenti sorcier"
"Les vacances de Mr Hulot" Jacques Tati (mus. de film) 1953

Eau et instruments de musique

Hydraulophone
Orgue hydraulique
trouvaille ingénieuse de Ctésibios d'Alexandrie, III° siècle avant J.C
Hydraule qui accompagnait les spectacles du cirque
Bouteilles d'eau en plastique
Tubes résonnant
Fflûtes harmoniques
Flûtes-harpons
Aquaflûtes
Sanzas marines
Tambours d'eau
Au Vietnam, dans le théâtre de marionnettes sur l'eau, on utilise de préférence des percussions qui, tout en rythmant les gestes des personnages, apportent au spectacle une grande animation. On peut citer : la grosse caisse, les tambours de diverses tailles, les tambourins, les crécelles, les cymbales, les castagnettes, qu'accompagnent parfois les cors, les instruments faits de coquillages... On emploie encore les pétards, soit pour un numéro à part, soit pour les effets sonores d'autres scènes. Le rythme est d'autant plus important que les chansons sont en général peu mélodiques.

En visite chez les Ro Ngao, une ethnie sur le Tây Nguyên (Hauts Plateaux du Centre), le voyageur s'étonne en entendant, sur un fond régulier de bruit d'eau, les airs mélodieux d'une musique "mystérieuse " qui se répètent inlassablement. Il s'agit du Ting-gling, piano à eau, dans le sens littéral du mot. Il est composé d'une batterie de tubes de bambou de différentes tailles et d'un clavier, dont les percussions sont actionnées par les mouvements d'une longue auge, qui recueille l'eau d'une source. Remplie, l'auge se plie sous le poids de son contenu, bascule et se vide. Vide, elle reprend sa forme et sa position premières, et recueille l'eau. Le mouvement perpétuel est ainsi constitué et anime le système de percuteur, dont la disposition des barres détermine les airs et leur écartement, le rythme. L'envergure d'un Ting-gling dépend de l'importance de la source. Le plus petit a 15 tubes et le plus grand, une cinquantaine.
Une matière à réflexion. Il n'est pas nécessaire d'être riche pour être cultivé. Une ethnie dans un coin éloigné, où la civilisation n'y apporte que le strict nécessaire, peut toujours disposer de sa propre culture. Témoin ce Ting-gling qui baigne tout le site de sa musique, apportant jour et nuit de l'agrément aux gens, durant leur travail, leur repos, sans interruption, inlassablement... Et permettant aussi d'écarter les animaux sauvages qui viennent voler les maigres céréales poussant dans leurs brûlis.

Harmonica Nom masculin. Instrument autophone composé d'une série de verres de cristal que l'on accorde sur des degrés différents en y versant plus ou moins d'eau; le plus ou moins d'élévation du niveau de l'eau dans le corps sonore a pour effet d'en modifier l'élasticité et par conséquent d'abaisser ou d'élever le son, qui sera produit par le frottement des doigts, préalablement mouillés, sur les bords du verre; Sous cette formé primitive, l'harmonica était connu déjà dans la seconde moitié du XVIIe. s. On désigne l'Irlandais Richard Pockrich comme le premier musicien qui en joua en public, en 1743. Intéressé par la sonorité de l'instrument, Gluck ne dédaigna pas de s'y exercer et de se produire à Londres, en 1746, comme exécutant sur un jeu de 26 verres, accompagné par l'orchestre. C'est après avoir entendu Pockrich en 1762, que Benjamin Franklin entreprit de construire d'après le même principe un instrument nommé par lui Armonica, et bientôt connu sous le nom d'harmonica, qui se composait d'une série de verres ou bassins de cristal, demi-sphériques, disposés verticalement dans, l'ordre de grandeur décroissante sur un axe mis en rotation par un système de pédale; chaque verre se trouvant mouillé à chaque tour de roue par son passage dans une caisse remplie d'eau acidulée, entrait en vibration dès qu'on le touchait du doigt Marianne Davies fut la première virtuose sur cet instrument réputé " unique en son genre ", lorsqu'elle le fit connaître à Paris en 1765. Marianne Kirchgessner, musicienne aveugle, le joua devant Mozart, qui composa pour elle un petit quintette pour harmonica., flûte, hautbois, alto et violoncelle (1791). Une Méthode pour harmonica fut publiée à Leipzig, par Muller (1788). L'instrument était encore joué en Allemagne et en Angleterre vers 1820. Les essais tentés pour y adapter un mécanisme, à archets ou à clavier (clavicylindre de Chladni) n'en prolongèrent pas le succès. La sonorité de l'harmonica est aujourd'hui avantageusement suppléée par le jeu de carillon et le Célesta.

Autres chansons
Bain et piscine
Ah c'qu'on est bien quand on est dans son bain ! : Henri Salvador
Dans les piscines : Doriand
Deux sous la douche : Herbert Pagani
Gourrance : Pierre Perret
Mon bain : Kevin Parent
Nous avions rendez-vous à la piscine : les VRP
Pull marine : Isabelle Adjani

Bateaux
L'amour c'est comme les bateaux : Sylvie Vartan
Le bateau : Yves Duteil
Le bateau-mouche : Alain Souchon
Beau bateau : Dick Annegarn
Canal du midi : Mano Solo
Capitaine de Marie-Saloppe : Jehan
La Grande Ourse : Pierre Perret
Jazz méditerranée : Henri Salvador
Je connais des bateaux : Mannick
Le jour où le bateau : Hugues Aufray
Ma péniche : Yves Montand
Manureva : Alain Chamfort
Maman les petits bateaux
La Marie-Josèphe : Frères Jacques
Potemkine : Jean Ferrat
Oh mon bateau : Eric Morena
Où vont tous ces bateaux : Serge Lama
Quand je vois passer un bateau : Guy Bontempelli
Santiano : Hugues Aufray
Le sous-marin vert : Compagnons de la chanson

Eau
De l'eau Elodie Frégé
Débit de lait, débit de l'eau Charles Trenet
L'eau les Wriggles
L'eau est là Dick Annegarn
H2O Gérard Lenorman
Hissée haut Zazie
Partage des eaux Anne Sylvestre
Plouf Les Wriggles
Rame Alain Souchon
Terrien d'eau douce Paris Combo
Une goutte d'eau Nicole Rieu

Fontaines et sources
A la claire fontaine
Où est la source ? Michel Jonasz
La maison près de la fontaine Nino Ferrer
Pour aller retrouver ma source Anne Sylvestre
Rôdeuse de Berges Aristide Bruant
La source Isabelle Aubret
Source bleue Charles Trenet
Ta source Léo Ferré


Lacs et étangs
L'enfant et l'étang Maxime Le Forestier
L'étang chimérique Léo Ferré
Faire des ronds dans l'eau Henri Salvador
J'ai pour toi un lac Gilles Vigneault
Le lac Jil Caplan
Lac Balaton Michel Jonasz
Le lac Majeur Mort Shuman
Le lac Saint-Sébastien Anne Sylvestre
Mon village englouti Charles Trenet
Les ricochets Michel Jonasz
Les ricochets Bénabar
Le bord des larmes Enzo-Enzo
Comme un océan de larmes Renaud Hantson
Dans l'eau de tes silences Yves Duteil
Dès que le vent soufflera Renaud

Larmes
Les larmes Hélène Segara
Pleurer des rivières Viktor Lazlo
Rien qu'une larme dans tes yeux Mike Brant
Sur ton visage une larme Lucky Blondo
Tiens il pleut Charles Trenet

Neige
Il neige dans mon jardin Henri Dès
Il neige France Gall
Il neige sur Liège Jacques Brel
Neige Gilbert Laffaille
La neige Claude Nougaro
Tombe la neige Salvatore Adamo
Une odeur de neige Véronique Sanson

Noyés
En nage indienne : Etienne Daho
La Fanette Jacques Brel
La légende des flots bleus Berthe Sylva
Marie-Jeanne Joe Dassin
Maumariée Anne Sylvestre
La noyée Carla Bruni (Serge Gainsbourg)
Le noyé assassiné Philippe Clay
Un incident à Bois-des-Filion Beau Dommage

Pêche
La cabane du pêcheur : Francis Cabrel
Le fil dans l'eau Henri Salvador
La fille du pêcheur Bobby Lapointe
La pêche à la ligne Renaud
Le pêcheur au bord de l'eau Bourvil
Le pêcheur peut se mettre en colère Charlélie Couture
Le rêve du pêcheur Laurent Voulzy

Plage
Aline Christophe
L'amour à la plage Niagara
Le bain de minuit Gilbert Bécaud
Les châteaux de sable Georges Brassens
Le ciel, le soleil et la mer François Deguelt
Le coup de mer Frères Jacques
Deux enfants au soleil Jean Ferrat
Itsi bitsi bikini Dalida, Richard Anthony
Les filles du bord de mer Adamo, Arno
La Madrague Brigitte Bardot
Marie la mer Adamo
Méditerranée Massilia sound system
La mer Sanseverino
La plage Marie Laforêt
La plage aux romantiques Pascal Danel
Les plages Jean-Louis Aubert
Les vacances au bord de la mer Michel Jonasz

Poissons
Poisson rouge Jean Naty Boyer
Le Gentil dauphin triste Gérard Lenorman
Les goélands Jean Ferrat
Cha cha cha des thons L.Missir
Le complexe de la truite F.Blanche
La maman des poissons Bobby Lapointe
Le poisson fa Bobby Lapointe
Les poissons Mano Solo
Poissons morts Julien Clerc
Un petit poisson, un petit oiseau Juliette Gréco

Ports
Amsterdam J.Brel, D.Bowie
Comme à Ostende Léo Ferré
Escale à Galway Anne Vanderlove
On danse sur le port Solidor
Les Ports de l'Atlantique Serge Lama

 
La baleine bleue Steve Waring "La baleine bleue"
L'aquarium et la marmite
Le petit poisson clown Pierre Chêne
Une palourde Corinne Albaut
Cycle 2 Mon bateau a chaviré
Tout au fond de la mer
Comptine marine , Mon bateau à voile, Veux-tu monter dans mon bateau (A.
Sylvestre)
Giboulée (J. Humenry)
Berceuse du poisson chat
L'ode à l'eau
Je le dis à mon poisson (JC Darnal)
L'eau vive (G. Béart)
Belle-Île en mer (Souchon/Voulzy)
La Loire
Caravelles (Naty Boyer)
Une bulle (canon)
Les flocons (canon)
En barque (canon)
Le vent, la pluie (canon)
O bruit doux (canon sur un poème de Verlaine)
La pluie (canon)
Reflets dans l'eau (E. Noyer, à 2 voix en réponse)
Peur de l'eau qui dort (M Bernard, à 2 voix en réponse)
Flic, flac, floc (à 2 voix, en réponse)
Le Verdon (Enfance et Musique, à 2 voix)
Conte la Seine (2 voix à la tierce)
Neige, neige (2 voix à la tierce)
Sur la rivière (2 voix à la tierce)

Et bien sûr les innombrables chants de marins....

 
Liens

http://www.csdraveurs.qc.ca/musique/choralies2004/choralies_accueil.htm

http://expositions.bnf.fr/lamer/index.htm Indispensable dossier de la BNF en complément, en prolongement de nos activités
La mer a depuis longtemps inspiré l'imaginaire des hommes. La vie sous-marine, les monstres et animaux mythiques fascinent encore aujourd'hui. Ressources iconographiques, anthologie de textes, atelier d'écriture…un dossier pour aborder la représentation de la mer depuis l'antiquité.
Textes, documents, livres
Textes et documents pour la classe (1975), 15/05/1998, 756, p.3-37 : + Poster Comment la musique figure et symbolise l'eau. Types de pièces musicales évoquant l'eau et ses variations. Vocabulaire musical. Exemples avec notamment "La Mer", de Claude Debussy. Faire de la musique avec de l'eau. Ecrits de compositeurs. Bibliographie. Dossier illustré par des oeuvres picturales

La mer démontée, sketch de Raymond Devos
Aventures musicales" de l'émision "L'Oreille en colimaçon" : 4 CD dont L'eau

Les musiciens de la mer
et la musique des équipages de la flotte Marie-Claire MUSSAT. Beaucoup des références citées précédemment sont issues de cet ouvrage.
+ 1 CD comprenant Quintette A bord de la Provence Jean Cras 1928 Poêmes intimes En Islande Au fil de l'eau Jean Cras Magicienne de la mer Paul Le Flem Le Miracle de Saint Nicolas Guy Ropartz, Editions DU LAYEUR

Spectacles d'eau un livre de Alice Bloch, Magellan et Cie. Présentation de l'eau dans le monde du spectacle : cirque, music-hall, spectacles de rue,...
©Yann Bonnec™