Le site du Musicien Intervenant...
Le carnaval
Un peu d'histoire
Le carnaval dans le monde
Le carnaval au Brésil
Les écoutes
Les chansons
Peinture et carnaval
Les liens
Le carnaval dans les livres

Un peu d'histoire


Etymologiquement, le mot carnaval signifie " adieu à la chair ", de carnelevare qui veut dire enlever la viande.
Depuis le V° siècle, il s'agit d'une période calendaire de festivités traditionnelles consistant essentiellement en déguisements.
Le carnaval avait lieu naguère du lendemain de la fête des Rois (6 janvier) au mercredi des Cendres, premier jour de Carême. Il se terminait par les Jours gras dont le point culminant était la cavalcade du Mardi gras. Durant toute cette période, les jeunes gens " couraient carnaval " déguisés et masqués. Les vêtements étaient mis à l'envers pour inviter les esprits à rencontrer les vivants. Une des caractéristiques de cette fête était aussi d'abolir toutes les hiérarchies sociales ; c'était le monde à l'envers : le jeu voulait que les femmes commandent aux hommes, les valets aux maîtres, les jeunes aux vieux. Les origines de cette manifestation sont antérieures au christianisme : antiques fêtes dédiées à Cérès chez les Romains ; mythe grec de Déméter et de Perséphone, en rapport avec l'hiver et le retour du printemps ; fête de l'Imbolc, une des quatre plus grandes réjouissances celtiques.

A Mardi gras, on met à mort le mannequin Carnaval, symbolisant ainsi le départ de l'hiver et la volonté d'oublier las mauvaises heures que l'on a vécues. De plus, l'aspersion des assistants de son, de farine, de pois, ancêtres des confettis et des serpentins, était un des rites magiques de fertilité. Mardi gras étant le dernier jour où l'on pouvait manger de la viande et des produits laitiers, on en profitait pour utiliser les restes et élaborer des crêpes et des beignets que l'on dégustait en abondance.


Le carnaval dans le monde

Cette coutume est pérennisée dans de nombreuses régions du monde avec plus ou moins de vigueur et de variantes.
Citons le carnaval de Rio de Janeiro, au Brésil, qui rassemble une foule considérable et nécessite des mois de préparation pour les carnavaliers et les écoles de samba. L'apogée en est la compétition pour sa majesté Carnaval. Il est à noter l'énorme investissement personnel des participants, sachant qu'un costume ne peut resservir l'année suivante. L'opposition entre le luxe apparent, auquel s'ajoute le défoulement de ces quelques jours, et la pauvreté des favelas toutes proches est considérable. A Carpina, autre ville du Brésil, le carnaval est lié à la fête de la canne à sucre et à des relents d'Afrique, terre des anciens esclaves. C'est le moment où disparaissent les tensions sociales, celui du défoulement et la fin (bien courte) des inégalités.
A Venise, en Italie, au XVIII° siècle, le carnaval durait six mois. On y portait la " bauta " (masque blanc bordé de voile noir) et la cape noire. Cela autorisait les transgressions mais aussi tous les excès. Cette fêtes cessa pendant deux cents ans. Elle reprit dans les années 1980 mais sa signification en a été modifiée. Le carnaval renoua avec les masques, les sarabandes burlesques ou macabres, les bals et les spectacles. Il est devenu aujourd'hui un enjeu touristique et économique.
A Binche, en Belgique, c'est la fête des Gilles (Gilles est le héros de la comédie bouffonne, sorte de Pierrot niais et peureux). Les Gilles ont des coiffures ornées de plumes d'autruche et des vêtements particuliers munis de grelots et de sonnailles. On y danse au rythme des claquements de sabots et des cris traditionnels. On y lance des oranges pour porter bonheur.
Enfin, à Nice, les défilés de chars fleuris et les lancers de confettis conservent un aspect traditionnel particulièrement touristique. Pierrot, Arlequin et Colombine sont les personnages carnavalesques les plus connus et les plus représentatifs. Gilles est immortalisé avec Arlequin sur le célèbre tableau, le Gilles, de Watteau.

Le carnaval au Brésil (En construction)

Le carnaval dans la musique classique


Ouverture du Carnaval romain Hector Berlioz (1803-1869)
Le carnaval et la folie André-Cardinal Destouches (1672-1749)
Carnaval Robert Schumann (1810-1856)
Carnaval de Vienne Robert Schumann (1810-1856)
Ouverture du Carnaval Glazunov
Carnaval Dvorak
Carnaval dans "Les Mois" op 74 n°2 Charles Henri Alkan
Carnaval de "La Fiesta Mexicana" H. Owen Reed
Carnaval de La Nouvelle Orléans Darius Milhaud
Carnaval à Paris SVENDSEN
Carnaval à Pest LISZT de la Rhapsody Hongroise No 9
Carnaval à Prague SMETANA
Le carnaval des animaux Camille Saint-Saëns (1835-1921) Biographie de Camille Saint-Saëns : http://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Saint-Sa%C3%Abns
Carnaval deVenise Francisco Tarrega
Carnaval de Venise, opera THOMAS
Carnaval Ouverture MORAWETZ
Carnival Waltz F. SCHMITT (From Jeanne's Fan)
A Carnival Scene Arthur BIRD, Op 5
Canadian Carnival BRITTEN
Carnival, musique de MERRILL
Le Carnaval d'aix MILHAUD
Le Carnaval de Londres MILHAUD
Norwegian Artist's Carnival SVENDSEN
Les chansons

Mannick " L'année en Fêtes " Arc-en-ciel SM, collection " Le Paradisier "
Samba lélé
Le carnaval J.Dauby/C.Geoffray
Mardi-gras t'en va pas
C'est Mardi-gras les animaux se déguisent
Monsieur carnaval
Mardi-gras Gaud/Dazin Edition Triforium
Mardi-gras a neuf porcs gras Traditionnel Béarn
Promenons le Père Mathurin Traditionnel Poitou
Mardi-gras n'a plus de chapeau Traditionnel Bretagne, Pilée-menu
Tu t'en vas pauvre Mardi-gras Traditionnel Anjou
Mardi-gras réveille toi Traditionnel Deux-Sèvres
Carnaval n'est pas mort Traditionnel Orléanais
Pour Mardi-gras Brigitte Sourisse
Arlequin dans sa boutique
Carême et Mardi gras
Michel Faubert http://collections.ic.gc.ca/matawinie/folk/faubert.html
Les chansons du carnaval de Québec à écouter http://www.carnaval.qc.ca/fr/histoire.chansons.asp
Les chansons du carnaval de Dunkerque http://www.carnaval-dunkerque.com/chanson-mp3.html
http://pedagogie.ac-toulouse.fr/lotec/EspaceCahors2/Cahors2Musique/Carnaval.htm Partitions de chants
http://www.momes.net/dictionnaire/c/carnavaltextes.html Certains textes de chansons à cette adresse
http://www.chansons-nettes.net/accueilenfant2.html Certains textes de chansons à cette adresse

Peinture et carnaval


Pieter Bruegel l'Ancien Le Combat de carnaval et de carême (Kunsthistorisches Museum de Vienne; 118 x164,5 cm ; 1559)

http://www.ac-nancy-metz.fr/ia57/yutz/Carnaval/bruegel.htm
http://bruegel.pieter.free.fr/careme.htm Un commentaire de l'oeuvre
http://francois.muller.free.fr/diversifier/brughel.htm Analyse et composition de l'oeuvre
Les liens

http://cagli.ch/
http://www.surdorei.com/methode/index.htm (Méthode de samba)
http://www.djoliba.com (Vente de matériel de percussions dont matériel de battucada)
http://www.momes.net/dictionnaire/c/carnaval.html

Le carnaval dans les livres
©Yann Bonnec™