Le site du Musicien Intervenant...
Le carnaval au Brésil
1. Généralités
2. Les instruments de musique les plus représentatifs du Brésil
3. Batucada et samba
(En construction)
4. Les emprunts français à la musique brésilienne
5. Liens sur la musique au Brésil
6. Bibliographie - Littérature Jeunesse Brésil
1. Généralités
2. Les instruments de musique les plus représentatifs du Brésil

Le berimbau
Le berimbau est l'instrument de musique principal de la capoeira. Il est composé d'un bâton droit d'une longueur de 1 m 40 environ auquel on associe une corde d'acier pour former un arc. Une calebasse (coloquinte séchée, évidée) est fixée à l'extrémité inférieure de cet arc. Elle servira de caisse de résonance en recueillant et en amplifiant les vibrations produites par la corde lorsqu'on la frappe.
La main qui tient le berimbau doit aussi tenir une pierre (pedra) ou un jeton de métal (dobrão) qui, placé entre la corde et le bois permettra d'obtenir différentes sonorités.
Enfin, l'autre main tient une fine baguette de bois de 40 cm environ qui vient frapper la corde du berimbau pour produire le son.
Au cours de la roda, il est fréquent d'utiliser un jeu de trois berimbau qui se différencient par leurs sonorités.
Le premier appelé gunga possède une calebasse volumineuse. Le son qu'il produit est grave et puissant. Il instaure un rythme de base qui sera suivi par les autres berimbau.
Le second est appelé medío. Sa calebasse est plus petite que celle du gunga mais possède un volume suffisant pour conserver de la puissance. Le joueur qui possède le medío peut se permettre des variations dans le but de renforcer le dynamisme du rythme établi.
Enfin, le dernier type s'appelle viola et possède la plus petite des trois calebasses. Sa sonorité est la plus légère des trois et permet au joueur d'effectuer de nombreuses variations rythmiques sans étouffer le rythme principal.

Présentation du berimbau :

Démonstration de berimbau :

Conte Le berimbau :

Le caxixi
On utilise généralement le caxixi (se prononce 'cachichi') avec le berimbau. C'est la même main qui tient la baguette et le caxixi.
Le caxixi est un petit panier conique de 10 à 15 cm de haut, empli de graines, et dont la base est un morceau de calebasse.
Le nom du caxixi provient des deux sons qu'il produit.
Le premier son s'obtient en agitant les graines sur le contour du panier, et le second en les projetant sur la base de l'instrument. Le morceau de calebasse étant dur, le son produit est alors plus sec. On remarque que le son du caxixi varie avec le type et la taille des graines utilisées.
Lorsqu'il est utilisé avec le berimbau, le caxixi permet notamment de marquer les temps muets, c'est à dire les moments où le fil d'acier n'est pas frappé.
10. Batucada et samba (En construction)
11. Les emprunts français à la musique brésilienne

Brigitte Bardot, Pierre Vassiliu , Claude Nougaro ...- ont puisé dans les richesses musicales du Brésil pour en sortir des reprises assez fines, drôles, parodiques, pathétiques ou inattendues (Copies décalées). D'une manière générale, de Serge Gainsbourg (Les Sambassadeurs) à Bernard Lavilliers (O Gringo) en passant par Henri Salvador (Sur mon île), Nino Ferrer (La Madureira) et d'autres, les rythmes brésiliens ont bien irrigué la chanson française.
France-Brésil, c'est aussi une histoire de reprises, plus ou moins de haute volée. Panorama des classiques et raretés qui ont fait l'objet de versions françaises.
Aquarela do Brasil, l'hymne composé en 1939 par le pianiste Ary Barroso, sera repris dans le monde entier, jusqu'à devenir le thème du cultissime Brazil du Britannique Terry Gilliam. En France, certains s'y sont essayés à commencer par Jean Sablon à la fin des années 50. Ayant fait une belle carrière du côté de Rio, le french crooner a ainsi emprunté nombre de standards locaux, dont O Cangaceiro, Porque et l'inévitable Garota de Ipanema.
Dans les années 40, les orchestres de Jacques Hélian et Ray Ventura ont eux aussi fait le voyage outre-Atlantique. A la clef des reprises comme Madureira chorou pour le premier, Chiquita Bacana pour le second. Issu du groupe de Ventura, Henri Salvador fera la tournée des casinos de Rio et Belo Horizonte. S'il se murmure qu'il fut l'une des inspirations de la bossa nova, il a tout autant nourri sa verve de saveurs locales, comme ce Diz Que Tem ou encore tout récemment en duo avec Rosa Pasos sur le standard Wave. Dans un registre plus potache, bien moins classieux, Dario Moreno va largement puiser aux sources des sambas de carnaval : Madureira chorou devient Si tu vas à Rio ; Ze marmita, la Marmite ; Mida Um Dineiro Ai, Eh oui mes amis. Sans oublier Mulata Yeye, Tumba Le Le en 1961 ou encore Vatapa de Dorival Caymi. Le compositeur bahianais était surtout l'ami de Moustaki : du coup, ce dernier va lui emprunter entre autres Bahia. Mais le célèbre "métèque" a aussi chanté Asa Branca, l'hymne nordestin de Luiz Gonzaga, et Les Eaux de mars, celles reprises dans les années 80 par Atlantique. D'ailleurs, tout comme les sambas, les bossa nova seront sujettes à quelques merveilleux malentendus. Ainsi, La fille d'Ipanema de Jobim va vite être adaptée par Jacqueline François, pour le pire souvent (Lio façon electro années 80), pour de rire parfois (Vincent Malone, La Campagnie des musiques à Ouïr.).

Buarque classique

Mais incontestablement, c'est au cours des années 60 et 70 que les Français se sont allègrement servis de l'écriture brésilienne. Chico Buarque a inspiré plus d'une version "originale". Daté de 1976, son O que sera devient vite un tube dans la voix de Claude Nougaro, qui le change en Tu Verras Tu verras. Le Toulousain avait déjà repris Berimbau de Baden Powell, devenu Bidonville avec le succès que l'on sait. Autre classique de Buarque, A Banda sera chanté par le multirécidiviste en la matière Georges Moustaki, mais aussi par Dalida, mais encore par France Gall, en allemand dans le texte ! Dans le genre ovni, la vision twist de Funeral de um Lavrador signée Sheila, qui lui donne le délicieux refrain de "Oh mon dieu qu'elle est mignonne". Un parfait contresens quand on sait que la chanson était d'une telle tristesse. Pour la comprendre, il vaut mieux suivre l'adaptation mot à mot faite par Frida Boccara, Funérailles pour un travailleur brésilien. Autre non-sens, mais cette fois avec un bon sens de la musique, la version de Partido Alto, dont les paroles engagées seront revues et corrigées par Pierre Vassiliu pour devenir Qui c'est celui-là. Quant à Françoise Hardy, elle signe la Mésange, d'après Fabia du même Buarque.

Sur le registre volatile, c'est Michel Fugain qui a la palme avec Fais comme l'oiseau, originellement Voce Abusou, le succès d'Antonio Carlos et Jocafi en 1971. Mention spéciale tout de même à Martine Havet et son Coin coin, les tribulations du célèbre canard de O Pato. avec certes moins de succès. Tel ne fut pas le cas de Joe Dassin, qui adopte pour son deuxième disque mais premier succès O Calhambeque de Roberto Carlos, le thème emblème du mouvement de la Jovem Guarda en 1963. Bip bip raconte la dérive dans Paris embouteillé qui n'est pas sans évoquer les paroles d'origine : l'histoire d'une vieux tacot. Difficile de tous les citer (les frères Jacques, les 4 barbus, Chantal Goya.), certes, mais on se doit d'évoquer Pierre Barouh, grand amateur du Brésil qui va reprendre Agua de Beber (Rien que de l'eau) et surtout réaliser un duo en franco-portugais avec Elis Regina sur Noite Dos Mascarados.

Groovy Brésil

Autre duo, mais cette fois franco-français, celui de Marcel Zanini et Brigitte Bardot qui entonne l'improbable Tu veux ou tu veux pas ? qui fut avant tout un carton signé Wilson Simonal et Carlos Imperial, Ne vem que nao tem. C'est aussi Brigitte Bardot (chantée elle-même par le sambiste Jorge Veiga, honorée par Tom Zé.) qui au milieu des années 60 va reprendre Maria Ninguem de Carlos Lyra, dans un portugais approximatif, mais avec l'arrangeur Alain Goraguer. A l'époque, la diva est tombée sous le charme de Buzios, le Saint-Tropez en version carioca. C'est toujours Goraguer et son piano magique, qui délivre une version terriblement groove du Mas que nada, l'initial tube de Jorge Ben de 1963. Le titre devient La Ville est là, interprété par Isabelle Aubret, dans son album Casa Forte, au tournant des années 70. "La ville est là, rien a changé depuis Vasco de Gama, on voit toujours amateurs déguster du thé glacé." On boit jusqu'à la lie de telles paroles. Jorge Ben a également séduit Nicoletta, qui entend au festival de Rio son génial Fio Maravilha. Elle confie en 1973 l'adaptation à Boris Bergman, avec succès. Ce titre honorait un footballeur de Rio. Mais qui sait que le refrain de stade, "Olele, olala, quand il faut y aller, PSG est là !", fut une samba enredo de Zuzuca. Festa para um rei negro couronna en 1971 l'école de Salgueiro. Carlos, lui, en fit sa Bamboula. On imagine.

Enfin, plus près de nous, personne n'a oublié la Lambada, danse brésilienne avant d'être tube de l'été. Quinze ans plus tard, TF1 revient avec T -Rio, trois Brésiliennes qui remettent au goût du jour la Choopeta chère à la chanteuse Carmen Miranda, star dès les années 30. Dans un registre plus traditionnel et surtout moins vulgaire, les Femmouze T dont l'une des deux voix est brésilienne ont su adapter des classiques du pays, tout comme les Bombes 2 Bal dont le premier album s'inspire largement des traditionnels nordestins. Quoi de plus normal quand on sait que le pair en musique de ces Toulousaines, le fabuleux troubadour Claude Sicre, a été samplé dès 1997 par Lenine sur A Ponte sur un album au titre prémonitoire : Le jour où nous entrerons en contact.

12. Liens sur la musique au Brésil

http://www.capoeira-france.com/
Tout sur la capoeira en France. Articles, rendez-vous, etc

http://www.surdorei.com/methode/index.htm
Un "tutorial samba" qui peut se révéler utile malgré quelques notions erronées relevées par un spécialiste. Un véritable cours de percussion à travers l'étude des bases de la batucada. La place de chaque instrument, les phases de jeu (appels, breaks, etc.), le tout agrémenté d'images, de notations
musicales et d'extraits à télécharger.

http://www.aobrasil.com/capoeira/chansons/
Un "tutorial samba" qui peut se révéler utile malgré quelques notions erronées relevées par un spécialiste. Un véritable cours de percussion à travers l'étude des bases de la batucada. La place de chaque instrument, les phases de jeu (appels, breaks, etc.), le tout agrémenté d'images, de notations musicales et d'extraits à télécharger.

http://www.bresilpassion.com/
Portail sur le Brésil. On trouvera quelques informations et liens concernant la musique.

http://sambistas.free.fr/en-france/indexFr.php
Le site de référence sur la samba. Pour l'aspect pratique essentiellement : où pratiquer, où acheter des instruments, les concerts, etc. + des liens et une liste de diffusion

http://www.entretemps.asso.fr/Philippot/Ecrits/22.Bresil.html
Les musiques méconnues du Brésil. Un panorama historique, géographique d'un français ayant vécu dans le pays. Intéressant

http://www.music.indiana.edu/som/lamc/links/
"National, International, and World Music". Site de l'Indiana University School of Music. Longue liste de liens sur le Brésil et la musique latino américaine

http://www.maria-brazil.org/page2.htm
Un peu de tout sur quelques musiques brésiliennes (en anglais).

http://www.recife.pe.gov.br/especiais/brincantes/ingles/index.html
Articles de vulgarisation sur les traditions du Pernambuco (portugais ou anglais)

http://www.abetmusica.org/
Le site de l'Association Brésilienne d'EthnoMusicologie, présidée par l'éminent Carlos Sandroni

http://www.ethosbrasil.com/nav/partit.htm
Partitions

http://www.surdorei.com/methode/index.htm
Méthode de samba

http://www.djoliba.com
Vente de matériel de percussions dont matériel de battucada

13. Bibliographie - Littérature Jeunesse Brésil

Saki en Amazonie
Auteur : Pascale de Bourgoing - Illustrateur : Philippe Munch
La vie d'un petit Indien de la tribu des Sakis qui autrefois furent très nombreux dans la forêt amazonienne. Met en scène la vie du village, les rituels de chasse et pêche, l'apprentissage pour deveni [...] Lire la suite
Calligram, Coll. A travers la fenêtre - 2000

Le Jaboti et les fruits inconnus : conte du Brésil
Auteur : Béatrice Tanaka - Illustrateur : Béatrice Leclercq
Kaléidoscope, - 1992

Cobra Norato : Nheengatu de la rive gauche de l’Amazone
Auteur : Raul Bopp - Illustrateur : Sandra Machado
Album à partir de 8 ans
Ce texte écrit par Raul Bopp (1898-1984) est un poème écrit dans les années vingt, fondateur du modernisme brésilien.Sandra Machado, ethnologue et artiste, l’a illustré de batiks contemporains inspiré [...] Lire la suite
MeMo, - 2005

Julien apprenti capoeira
Auteur : Fabienne Gambrelle - Illustrateur : Jolberto P. Quini et Isaac Lartey
Album
"Un jeune Parisien découvre la capoeira, cet art de combat brésilien inventé par les esclaves d¹origine africaine, au temps de la traite des Noirs"
Note de l'éditeur
Capoeira Paname Editions, - Septembre 2005

Le petit marchand des rues
Auteur : Angela Lago - Illustrateur : Angela Lago
Album à partir de 4 ans
Angela Lago est une grande illustratrice brésilienne, trop peu connue en France (allez faire une visite sur son merveilleux site internet, www.a [...] Lire la suite
Rue du Monde, - Septembre 2005

Rêve noir d'un lapin blanc
Auteur : Ana Maria Machado - Illustrateur : Hélène Moreau
Album à partir de 5 ans
Nous connaissons très peu en France l’œuvre de l’auteur brésilienne, Ana Maria Machado. Et c’est bien dommage. Reconnue mondialement, l’œuvre d’Ana Maria Machado mérite certainement une plus grande re [...] Lire la suite
Vents d'ailleurs, - Avril 2003
Ce livre fait partie des coups de coeur de Ricochet

Le trésor de Clara
Auteur : Beatrice Alemagna - Illustrateur : Beatrice Alemagna
Album à partir de 8 ans
Clara, douze ans, vit au Brésil. Elle travaille et vit dans un orphelinat. Le jeudi elle retrouve ses amis, les enfants vagabonds et leur raconte ses plus beaux rêves.
Autrement jeunesse, - 2000

La musique sud-américaine Cayetano et la baleine
Auteur : Pierre-Marie Beaude - Illustrateur : Bertrand Dubois
Album-CD à partir de 4 ans
Ce second titre de la collection "Mes premières découvertes de la Musique", lancée il y a un an, est consacré à la musique Latino. Sur un texte de Pierre-Marie Beaude et des illustrations de Bertrand [...] Lire la suite
Gallimard jeunesse, Coll. Mes premières découvertes de la musique - Septembre 2004

Comptines et chansons du Papagaio : le Brésil et le Portugal en 30 comptines
Auteur : Magdeleine Lerasle - Illustrateur : Aurélia Fronty
Album-Cd à partir de 4 ans
Ce livre-CD pour découvrir les comptines venues du Brésil et du Portugal. On y découvre un univers musical joyeux où se mêlent bossa-nova et samba. Encore une réussite pour cette formidable collection [...] Lire la suite
Didier jeunesse, - 2003

Le Chant de l'Uirapourou : contes du Brésil
Auteur : Béatrice Tanaka - Illustrateur : Béatrice Tanaka
Conte à partir de 10 ans
Neuf contes du Brésil, mêlant les traditions indiennes, africaines et européennes. On dit que l'uirapourou, tout petit oiseau qui vit dans la forêt amazonienne, a le plus beau chant du monde car il po [...] Lire la suite
Syros, Coll. Contes Nomades - 2001

Les Petits singes du Rio Négro
Auteur : Nancy Van Laan - Illustrateur : Yumi Heo
Conte à partir de 7 ans
Un conte d'origine brésilienne. Sur les bords du fleuve, les petits singes se balancent, à la manière d'une comptine avec de nombreux onomatopées.
Circonflexe, - 1998

La Légende de Chico Rei : conte du Brésil
Auteur : Béatrice Tanaka - Illustrateur : Béatrice Tanaka
Conte
Conte populaire brésilien fondé sur des faits historiques. Il aborde l'esclavage des Noirs, importés aux Amériques par les Portugais. L'auteur a mis le texte en parole sur un récit à deux voix avec chants.
Vif Argent, - 1987

Le Brésil : du XVIe siècle à nos jours
Auteur : Laurent Delcourt
Documentaire à partir de 10 ans
Spécialiste de l’Amérique latine, Laurent Delcourt propose au travers de ce documentaire l’histoire du Brésil depuis le XVIe siècle.
Autrement jeunesse, - 2005

Poésie et chanson brésilienne
Auteur : Claire Chevalier-Leibovitz - Illustrateur : Aline Ahond
Poésie à partir de 9 ans
Mango jeunesse, Coll. Album Dada Il suffit de passer le pont - 2005

Un Garçon comme moi
Auteur : Rosa Amanda Strauzs
Roman à partir de 12 ans
Rio de Janeiro, aujourd’hui. Uolace, délaissé par une mère alcoolique, se débrouille seul dans la rue avec ses deux copains et vit de mendicité. Jean-Victor habite un petit appartement, va à l’école, [...] Lire la suite
Seuil/Métailié, - Octobre 2005

La chasse au jaguar
Auteur : Yves-Marie Clément - Illustrateur : Riad Sattouf
Roman à partir de 10 ans
Manuela vit à Parama, un petit village brésiliens. La disparition mystérieuse de quatre poulains laisse perplexe tout le village. Le maire décide alors d’organiser une grande chasse conte le « jaguar [...] Lire la suite
Bayard jeunesse, Coll. 100% Aventure - Mars 2004

La toile d'argent
Auteur : Jean-François Chabas - Illustrateur : Dorothée de Monfreid
Roman à partir de 10 ans
A travers de courtes histoires, Jean-François Chabas nous dépeint avec talent la vie de Paschoal, Amira et Conrad, trois personnages aux âges différents et sans aucuns liens entre eux. Paschoal vit à [...] Lire la suite
Ecole des Loisirs, Coll. Neuf - Octobre 2004
Ce livre fait partie des coups de coeur de Ricochet

Reine du fleuve
Auteur : Eva Ibbotson
Roman à partir de 12 ans
En 1910, à Londres, Maia, riche collégienne et orpheline, apprend que de lointains parents, vivant au Brésil, sont prêts à l’adopter. Les Carter vivent près de Manaus, sur le fleuve Amazone, où ils ex [...] Lire la suite
Albin Michel jeunesse, Coll. Wiz - Janvier 2004

Le voleur de bicyclette
Auteur : Leny Werneck
Roman à partir de 8 ans
Autour des conditions de vie dans les favelas.

Avec Ma grand-mère d'ailleurs Leny Werneck nous avait déjà séduit en abordant des problèmes difficil [...] Lire la suite
Syros, Coll. Mini Syros - 2001

Seul dans la jungle
Auteur : Yves-Marie Clément - Illustrateur : Nicolas Wintz
Roman à partir de 10 ans
Retour d'Yves-Marie Clément dans la jungle d'Amazonie avec nouveau roman, écrit à la première personne, contant les aventures de Visage-Plein-de-Boue, jeune indien wayana. Ce jeune indigène se retrouv [...] Lire la suite
Nathan, Coll. Pleine Lune - 2001

Pablo, à la vie, à la mort
Auteur : Yves-Marie Clément - Illustrateur : Jame's Prunier
Roman
L'histoire de Pablo, enfant des rues au Brésil
Rageot, - 2000

Un goût d'étoiles
Auteur : Leny Werneck
Roman à partir de 11 ans
Marilia, une jeune brésilienne de treize ans, vit à Rio. A la suite d’un accident, elle doit rester dans sa chambre et commence à écrire à sa grand-mère. Dans ses lettres, elle évoque ses parents sépa [...] Lire la suite
Gallimard jeunesse, Coll. Page blanche - 1996

Mon Bel Oranger
Auteur : José Mauro de Vasconcelos
Roman à partir de 10 ans
Un texte désormais classique de la littérature de jeunesse. Zézé a 5 ans et il est Brésilien. La vie est rude pour sa famille. Né dans une famille pauvre où tout le monde le maltraite, sauf sa soeur Gloria, il a été élevé dans la rue. A cette école, il y a tout appris. Il a un secret : un petit pied d’oranges douces, qui n’a qu’une branche et pas de fleurs. Ce petit oranger est son confident. Il y trouve le réconfort. Jusqu’au jour où il rencontre un Portugais qui devient son ami.
Hachette jeunesse, Coll. Livre de poche jeunesse - 1979

Voir aussi littérature et carnaval

 
©Yann Bonnec™